Après plusieurs essais « eLearning » infructueux au début des années 2000 (contenus non homogènes ou non maîtrisés, bande passante inadaptée, PC dépouillé, …), avec mon collaborateur Matthias Rapp – ingénieur pédagogique -, nous avons pris en main « sérieusement » le projet eLearning en 2008.

Il s’agissait en effet de rendre les formations plus efficaces, d’élargir la formation à tous (CDI, CDD, intérimaires, saisonniers, stagiaires), en limitant les déplacements.

J’ai alors monté ce dossier comme un « projet d’entreprise », en m’assurant du soutien total de la Direction Générale (le sponsor était même le PDG) et en associant en tant qu’AMOA le service « institut de formation ».

Avec le groupe de travail, nous avons choisi le LMS (Learning Management Système) « MOS Chorus », de l’éditeur MindOnSite (groupe Demos). Cette solution Saas (cloud) est full HTML et full compatible SCORM 2004, avec un fonctionnement possible en mode déconnecté.

Après quelques mois de projet, nous avons ainsi fourni à l’entreprise un outil puissant d’eLearning :

  • 35 parcours pédagogiques, représentant près de 20h00 de cours
  • Des formations courtes : de 10 à 30 mn (maxi), avec l’apprenant est au centre de la formation
  • Un catalogue proposé en fonction du profil

 

Le tout sur des PC entièrement dédiés, que nous avons appelés les « formaboxs » :

  • Techno silencieuse (fanless)
  • Dalle tactile, souris en complément
  • Navigateur sécurisé SiteKiosk
  • Casque audio insonorisé

 

Ce projet eLearning (appelé CanalT) a été une réussite formidable : les outils proposés sont vite devenus incontournables et la capacité de formation a été démultipliée, en quantité, en efficacité et en réactivité. Je me souviens ainsi que lors de la crise aviaire de 2009, nous avons pu produire très rapidement un module de formation à destination de tous les salariés de l’entreprise.

Le métier est en effet devenu très vite autonome sur la gestion des parcours de formation et surtout sur l’élaboration des modules eux-mêmes. De nombreux outils ont été mis à leur disposition pour qu’ils puissent construire de toute pièce une formation (MOS Solo et Player, ViewletBuilder, Speechi, …). De plus, la compatibilité avec la norme SCORM permet d’acheter des modules prêts à l’emploi et de les insérer sur la plateforme LMS en quelques minutes.

Je retiens que les clés de réussite de ce dossier restent « une bonne gestion de projet », avec un sponsor au plus haut niveau de l’entreprise, avec un groupe de travail représentant tous les métiers impliqués, avec des enjeux clairement identifiés et avec un comité de pilotage régulier. La communication et le reporting auprès des managers (effectué dans BO) ont été essentiels.

Enfin, le cloud, le choix de la borne tactile et la qualité du réseau ont également joué un rôle important dans le succès de ce projet.